Une nouvelle aventure commence…

1082011

 

Bonjour à tous ceux que je connais et qui ont demandé la création de ce blog!

Bonjour à tous les curieux ou les intéressés qui découvrent cette page!

Ce blog a trois vocations:

  • Vous ouvrir de nouvelles voies de réflexions autour de l’équilibre alimentaire
  • Vous coacher pour la réalisation de cet objectif: équilibrer votre poids grâce à l’EFT, technique de libération émotionnelle (voir la page: Qu’est-ce que l’EFT?)
  • Vous conduire vers une approche positive et légère de la VIE!

Tout ce qui est dans ce blog est désormais

accessible et gratuit.

C’est ma contribution à votre bien-être et à votre processus de développement personnel autour de l’alimentation.


A vous d’aller plus loin, d’entreprendre l’aventure, d’aller de liens en liens jusqu’à votre destination personnelle.

Je vous souhaite de belles découvertes et une vie transformée.

Si vous voulez être tenu au courant de la sortie de l’e-book gratuit du blog:

Inscrivez-vous en cliquant sur l’image ci-dessous!

5.jpg

Marie-Noël Damas
Votre coach mieux-être

Une nouvelle aventure commence...

Psychothérapeute -  Coach en développement personnel – Praticienne EFT – Conférencière – Formatrice – Expert auprès de la Police fédérale – Créatrice du blog « eftequilibrersonpoids.unblog.fr »  et … amoureuse de la vie

PS: Tous les morceaux de phrases grisés ou soulignés en pointillés sont des liens vers d’autres pages ou articles dont vous pouvez découvrir une vision globale dans la colonne de droite du blog ou dans le MENU.

Mincir123




Entretenez votre motivation

6082011

 

Ah: le grand mot est lâché, la motivation.

C’est bien là que le bât blesse: au début, on est tout motivé, on est sûr(e) qu’on va y arriver.

Puis, au fil des jours et des semaines, on se décourage et on finit par abandonner. 

Jusqu’à l’été prochain, ou l’invitation au mariage d’après, ou les vacances suivantes. Là, on s’y remet, on reprend du poil de la bête, on est à nouveau tellement certain que cette fois c’est différent, que ça va marcher… 

Et tout recommence…  à foirer…

 

Motivation: « processus psychologique et physiologique responsable du déclenchement, de la poursuite et de la cessation d’un comportement » dit le petit Larousse .

  • Nous savons pourquoi nous commençons: pour provoquer un changement.
  • Nous savons pourquoi nous arrêtons: parce que le changement n’est pas intervenu.

Il reste donc à explorer pourquoi nous n’arrivons pas à persévérer afin que le changement intervienne et surtout comment faire pour que notre objectif se réalise.

 

 

Un des pôles de notre manque de motivation est entretenu par notre balance intérieure:  plaisir-déplaisir.

 

Inconsciemment, nous allons systématiquement mettre dans la balance nos options:

  • J’ai plus de plaisir à manger qu’à rentrer dans la taille inférieure
  • C’est plus facile de céder à la nourriture que de se contraindre
  • J’ai plus envie de me reposer que de faire mes exercices physiques

 

Et c’est toujours, toujours, la voie de l’entropie qui l’emporte, la voie de la facilité.

 

Il va falloir inverser les proportions et gonfler votre motivation de telle sorte d’avoir plus de plaisir que de contraintes à atteindre votre objectif .

Ainsi, ce sera toujours votre motivation qui l’emportera et vous arriverez dans la joie à votre objectif minceur.

 

Dans la littérature liée à la motivation, on trouve cette fameuse méthode SMART:

Pour éviter de vous décourager, il faut que votre objectif soit:

  • SPECIFIQUE: suffisamment précis: « Je veux perdre 15 kilos et remettre du 36″ 
  • MESURABLE: « Je pèse 85 kilos et je veux atteindre 70 kilos »
  • ATTEIGNABLE: 15 kilos à perdre est réaliste par rapport à ma taille et à ma constitution
  • RELEVANT (motivant): Ainsi je me sentirai mieux dans ma peau et pourrai remettre ce joli petit ensemble
  • TEMPOREL (traçable dans le temps): Pour telle date, j’ai envie de perdre 15 kilos et de remettre mes vêtements de l’été dernier.

Un petit commentaire sur le point « mesurable« :perdre 15 kilos ou vouloir peser 70 kilos alors qu’on en pèse 85, cela semble être la même chose.  Dans un sens oui, mais la plupart des personnes que j’ai accompagnées ne savaient même pas combien elles pesaient et refusaient de se peser pour commencer le programme. 

 

 

Tout cela est bien beau mais ce n’est que la moitié de la solution: celle qui relève de la partie relative à votre cerveau gauche, le cerveau de la logique et de la raison.

Cette méthode SMART ne tient absolument pas compte de toutes les émotions liées à vos objectifs.

Or, le cerveau garde en mémoire les expériences les plus fortes et jusqu’à présent, vos tentatives de maigrir ayant échoué, vous êtes « imbibé(e) » d’émotions négatives par rapport à votre objectif.

 

J’ai une bonne nouvelle pour vous: il y a une solution!

Lire la suite… »




L’estime de soi et le poids

31072011

 

L’estime de soi est le résultat du regard que nous portons sur nous-même dans tous les domaines de notre vie, elle est la combinaison de toutes ces opinions sur nous.

Ce regard dépend de nos expériences vécues et de ce que nous avons entendu de nous au cours de notre vie.  Nos expériences étant intimement liées à ce que nous pensons être ou devoir être.

L’estime de soi est changeante et notre manière habituelle de fonctionner étant souvent de passer du tout au rien, la sensation d’avoir échoué dans un domaine amène souvent à remettre en question toute la valeur que nous nous accordons. 

En effet, les sensations négatives se marquent plus dans notre expérience et toute notre attention est concentrée à éviter de les ressentir.

En essayant de les éviter, nous les activons car tout ce sur quoi on se concentre augmente.

Les sensations positives ont davantage de difficultés à s’ancrer car elles entrent en compétition avec la masse permanente de nos émotions négatives.   

 

Un des aspects du manque d’estime de soi est la procrastination, c’est à dire la tendance à remettre au lendemain ce qu’on pourrait faire le jour même. Ainsi, faire immédiatement ce qu’on a à faire augmente l’estime de soi et inversement. 

Votre démarche de mincir est donc liée intimement à l’estime que vous vous portez. Or la sensation d’avoir échoué plusieurs fois à perdre du poids ou pire, d’en avoir repris a diminué considérablement la confiance que vous aviez dans votre capacité à arriver à votre objectif.

C’est un vrai cercle vicieux.

Vous êtes dans la même problématique qu’un alcoolique, qu’un joueur, qu’un dépendant affectif qui reprend son penchant néfaste. Au fur et à mesure des échecs et de la diminution de l’estime de soi, cela ne vaut plus la peine d’esayer et la dépression s’installe. 

Pour aller plus loin: « Petit cahier d’exercices d’estime de soi » Rosette Poletti et Barbara Dobbs

Mincir123




Quel est le poids de votre histoire familiale?

31072011

 

Vous vous demandez en quoi votre famille influence votre poids?

La loyauté familiale est une énergie extrêmement puissante (qu’on adhère ou non aux règles du clan, on se situe de toutes façons par rapport à elles).  Les lois et obligations familiales étaient pour nos ancêtres primitifs une condition de survie. 

Quand je dis primitif, il ne faut pas remonter bien loin: dans combien de familles est on banni parce qu’on a pas obéi à une de ses lois?

 

Il existe donc aussi des loyautés familiales autour du poids et de l’alimentation

 

Pour les découvrir, questionnez-vous sur trois axes:

 

1. Comment sont les membres de votre famille physiquement?

Gros, minces, obèses, costauds, forts, malades?

Marie dit: « Je ne saurai jamais maigrir, tout le monde est gros dans ma famille ».

  • En réfléchissant un  peu, elle se rend compte que ce sont seulement les femmes qui sont grosses.

  • Ensuite, elle constate que ce sont uniquement les femmes du côté de sa mère qui sont grosses. 

  • Pour finir par se rendre compte qu’on lui a toujours dit qu’elle ressemblait à sa grand-mère paternelle.

Jusqu’à cette prise de conscience, son poids était pour elle comme une fatalité. Or, c’était plutôt par mimétisme que par génétique qu’elle était devenue grosse.

Elle put ainsi commencer plus sereinement à envisager de perdre du poids.

 

2. Quels sont les messages délivrés autour de la nourriture et du poids dans votre famille (et relayées par la société)?

  • Il vaut mieux faire envie que pitié.

  • On dit toujours une bonne grosse.

  • Avec l’âge, c’est plus difficile de perdre ses kilos.

  • On grossit avec la ménopause.

  • On a l’air d’être malade quand on est mince.

Ma fille de 5 ans s’assied sur les genoux de sa grand-mère (de ma maman) qui est assez forte: « J’aime bien que tu sois grosse, mamy: tu es si confortable! »

 Comment renoncer à son poids dans de telles conditions affectives? 

3. Quelles sont les habitudes alimentaires dans votre famille?

Chez Brigitte, le dimanche, c’était toujours du poulet rôti, avec de la purée et des demi-abricots au sirop de sucre. Et quand sa maman faisait de la saucisse, c’était toujours avec de la compote et des pommes de terre, le cabillaud au beurre et au persil avec une pomme de terre à l’eau, les spaguettis à la sauce tomate, le macaronis avec du fromage et du jambon, invariablement…

Brigitte se dit limitée en cuisine et n’aime pas que les plats changent de goût. Elle est fermée à toute nouvelle expérience culinaire. Cela la handicape bien sûr pour apprendre à manger plus équilibré et plus vivant.

Anne Ancelin Schützeberger dit ceci dans son livre « Exercices pratiques de psychogénéalogie« :

Les règles alimentaires: un repère pas si saugrenu

« Cuisine au beurre ou à l’huile; boire à table de l’eau ou du vin au verre, ou ne pas mettre de verre pour ne pas « noyer » les sucs gastriques; garder les mains sur la table ou sur les genoux; prendre ses repas quotidiens dans la salle à manger ou dans la cuisine… Qui sert à table? la mère? la servante? une femme de ménage?

Ces questions on l’air saugrenues, ou anachroniques, mais l’expérience montre que les drames et les clivages familiaux reposent souvent sur ce genre de détails. Des branches d’une famille se rattachent à tel ou tel habitus, mais pas les autres. Ces clivages sont très subtils, car ils sont liés au goût, aux empreintes des goûts d’enfant; mais grâce à eux, on sait par exemple si c’est la famille d’origine qui dominait, ou bien la belle-famille… Avec de vives tensions à la clé! »

Mincir123




La gourmandise

30072011

 

Pour vous qui voulez perdre du poids, la gourmandise semble être votre pire ennemie.

 

Et pourtant, la gourmandise nous parle

  • de plaisir
  • de volupté
  • de bonheur
  • de joie de vivre en somme.

Si vous voulez perdre du poids, vous pensez probablement que vous allez  devoir vous priver de tout, surtout de ce que vous  aimez pour atteindre votre objectif.

 

Rien n’est plus faux!

 

La gourmandise s’articule sur l’axe du plaisir et sur celui du manque.

Découvrez vos manques, traitez-les avec l’EFT et continuez à savourer.

 

p1000480.jpg

 

Autre truc:

Sachez qu’il faut vingt minutes pour que l’information de la satiété atteigne votre cerveau.

Donc, si vous prenez le temps de savourer les plats que vous aimez, votre sensation de « pas assez » (autrement dit de manque) s’atténuera avant que les quantités avalées ne vous causent préjudice.

 

Bon appétit !

Mincir123




Changer sa relation au temps

28072011

Vous avez sûrement un métier, peut-être deux, une famille, une maison à entretenir, des loisirs. Alors, quand allez-vous trouver du temps pour prendre soin de vous et faire vos protocoles d’EFT ? Pour répondre à cette question, il faut envisager les choses de manière d’une part philosophique et d’autre part pratique.   

Commençons par la philosophie…

Le temps est relatif : le temps de l’arbre est différent du temps de la pierre ou de l’insecte et le temps est subjectif : chacun a sa propre perception du temps en fonction des circonstances.  Une visite chez le dentiste ne passe pas aussi vite qu’un rendez-vous en amoureux.

La bonne nouvelle c’est que nous avons le pouvoir d’agir consciemment sur notre manière de percevoir le temps. La mauvaise nouvelle c’est que nous sommes coincés dans nos croyances et nos habitudes à propos du temps.

Quel est le secret pour « avoir » du temps ? C’est à la fois très simple et très compliqué (enfin pas trop une fois qu’on a expérimenté et décidé)

VIVEZ L’INSTANT PRESENT !

Facile à dire mais nettement moins facile à mettre en place : les sages et les maîtres orientaux en font la pratique de toute leur vie.   Non, non je n’essaie pas de vous décourager…

En fait, il suffit de se placer dans une sorte de flux d’intention (vous savez très bien tout ce que vous avez à accomplir) et il suffit d’arrêter de penser : remplacer la pensée par les sensations. 

Voici un exemple concret : le matin, vous vous levez, l’esprit dans le brouillard de votre nuit dont vous avez déjà du mal à sortir. 

Le temps de vous extraire du lit et l’instant d’après, il faut être opérationnel : votre mental fonctionne déjà à mille kilomètres/heure.

Vous pensez à la montagne de choses que vous ne devez pas oublier, du sac à langer du petit dernier pour la crèche jusqu’au souper du soir en passant par le rendez-vous de dix heures avec  votre client principal.

Conclusion : VOTRE JOURNEE EST DÉJÀ TERMINEE et il y a dix minutes que vous êtes levé !

Oui, je comprends que vous n’ayez pas le temps de faire vos protocoles d’EFT.

MAIS, c’est une vue de l’esprit…  Votre corps par contre, est inscrit dans la matière et le temps c’est l’affaire de la matière : dans le mental, le temps n’existe pas.

Alors, comment changer cette situation ?

Profitez de chaque seconde !

Repartons de notre exemple de tantôt : levez-vous, quittez consciemment le confort de votre lit. Sentez-vous le froid du carrelage sous vos pieds, ou la douceur du tapis, ou la chaleur du bois ?

Installez-vous dans votre corps, soyez à l’écoute de ses sensations.  Vous ouvrez le paquet de café… ça sent bon.  Avez-vous entendu le pépiement des oiseaux ? Ou le bruit de l’activité dans la rue ?

Et l’eau qui coule sur votre peau ? Le parfum de votre gel douche ? Le frisson quand vous quittez le tub ?

Dites-moi, ça prend du temps de faire ça ?

Pas une seconde de plus que d’habitude et même moins : parce que vous n’aurez pas renversé le café en ouvrant le paquet dans la précipitation, que vous n’aurez pas dû retourner dans votre chambre chercher les vêtements que vous avez oublié dans l’urgence, que vous n’aurez pas crié sur les enfants et leur rythme d’escargot parce que vous serez plus cool.

La vie a vraiment une autre « allure » quand on vit dans l’instant présent.

Il faut seulement le décider. Et il n’y a qu’une seule chose qui peut vraiment vous décider à changer de manière d’agir: l’objectif que vous vous êtes fixé.

Ayez l’intention de changer votre perception du temps et travaillez sur votre objectif :

« J’ai mon poids de forme, je le maintiens et je me sens légèr(e)! »

Mincir123




Des afformations pour votre poids et votre santé

15012011

Pour  entamer votre programme:

  • Pourquoi est-ce que j’ai enfin trouvé la méthode qui me convient?
  • Pourquoi est-ce que l’EFT est tellement efficace pour moi?
  • Pourquoi est-ce si agréable de faire mes exercices?
  • Pourquoi suis-je pleine d’enthousiasme pour ce programme?

Pour rester motivé(e):

  • Pourquoi ma motivation reste-t-elle entière?
  • Pourquoi est-ce si facile de rester motivé(e)?
  • Pourquoi est-ce si gai de ressentir de la motivation?
  • Pourquoi est-ce que je me sens si vivant(e) quand je suis motivé(e)?

Pour éviter les grignotages:

  • Pourquoi est-ce que je me sens rempli(e) même entre les repas?
  • Pourquoi est-ce que j’ai assez avec ce que je mange aux repas?
  • Pourquoi est-ce si facile de résister aux grignotages?
  • Pourquoi est-ce que j’arrive à équilibrer mes envies de manger?
  • Pourquoi tout ce que je mange me fait maigrir et me maintient en bonne santé?

Pour prendre le temps:

  • Pourquoi est-ce que j’arrive à prendre le temps de manger calmement?
  • Pourquoi est-ce que j’arrive à me calmer pour manger?
  • Pourquoi est-ce que c’est si agréable de s’installer pour manger?
  • Pourquoi suis-je si paisible pour prendre mon repas? 

Pour réduire les crises:

  • Pourquoi est-ce si facile de passer toute une journée sans crise?
  • Pourquoi est-ce si agréable une journée sans crise?
  • Pourquoi est-ce que j’arrive à utiliser l’EFT quand j’ai une crise?
  • Pourquoi est-ce que mes crises disparaissent si facilement?

Pour arriver à son objectif:

  • Pourquoi est-ce que je suis enfin à mon poids de forme?
  • Pourquoi est-ce si agréable d’arriver à son objectif de poids?
  • Pourquoi est-ce que je suis si contente d’être enfin arrivée à équilibrer mon poids?
  • Pourquoi suis-je arrivée à mon objectif dans la joie et la légèreté?

Pour faire confiance à son corps:

  • Pourquoi est-ce que mon corps fonctionne si harmonieusement?
  • Pourquoi suis-je si confiante dans la capacité de mon corps à équilibrer mon poids?
  • Pourquoi est-ce si agréable de remercier mon corps pour son bon fonctionnement?
  • Pourquoi suis-en en si bonne santé?

A vous de jouer!  Créez-en vous-même. Ne choisissez que deux ou trois afformations à vous répéter pendant la journée: écrivez-les sur des post-it que vous laissez à vue et surtout, même si vous avez l’impression de vous mentir, ressentez les sentiments que vous éprouveriez si ces phrases étaient vraies…

postit.jpg

Mincir123




Je n’ai pas le temps!

27092010

Même si je suis complètement débordée, je m’accepte complètement et profondément.

Même si je n’ai vraiment pas le temps de m’occuper de mon programme de coaching parce que j’ai tant à faire, je m’accepte totalement et profondément.

Même  si je sais très bien que je ne prends pas le temps pour réaliser mon objectif de poids, je m’aime comme je suis.

  1. Je n’ai pas le temps
  2. Je suis occupé(e) du matin au soir
  3. J’ai à peine le temps de m’asseoir pour manger
  4. Je suis sans cesse en train de courir et ça me fatigue
  5. Même pour me faire du bien, je n’arrive pas à dégager du temps
  6. Tous ces rendez-vous!
  7. Toutes ces contraintes!
  8. Toutes ces obligations!
  9. Et le boulot, et la maison, et les enfants!
  1. Et elle voudrait que je mette ça en priorité dans ma vie?
  2. Le temps coule entre mes doigts comme du sable
  3. Le temps passe trop vite
  4. On est déjà demain et je n’ai même pas encore eu le temps de vivre pour moi
  5. Je serai une vieille – un vieux tout fripé quand j’aurai enfin du temps pour moi
  6. Quand je serai à la retraite, j’aurai peut-être du temps pour moi
  7. En attendant, je cours, je cours pour rattraper le temps perdu
  8. Et je sais que c’est inutile
  9. Que je n’y arriverai jamais!
  1. Et si je m’arrêtais un instant?
  2. Et si arrêter le temps commençait par m’arrêter moi?
  3. Et si je prenais le temps de faire chaque geste du mieux que je peux, en toute conscience
  4. Et si en écoutant chaque respiration, l’instant devenait une éternité?
  5. J’ai envie de vivre au présent, sans passé à tirer sans futur à craindre
  6. J’ai envie de savourer les minutes comme je savoure les ….  (à vous de compléter)
  7. J’ai envie de profiter de chaque seconde pour vivre pleinement
  8. Je choisis de croire que chaque instant est éternel et que je dispose d’autant de temps dont j’ai besoin
  9. Je décide de vivre ici et maintenant!

Pourquoi est-ce si facile et si agréable de vivre l’instant présent?

Pourquoi ai-je une vie si sereine et si pleine de temps?

Mincir123

 




Fricassée aux champignons des bois

13092010

Allez vous promener dans les bois.  Il n’y en a pas près de chez vous? Qu’à cela ne tienne! Fermez les yeux et imaginez un bois, un bois de fin d’été, un bois odorant, un bois pépillant.  Le soleil luit entre les feuilles diaphanes et joue  aux jeux de l’ombre et de la lumière à travers les branches. Sous vos pas, vous sentez la profondeur de la terre. Des brindilles craquent, les feuilles commencent à sécher et tombent encore dorées en virevoltant comme des plumes.  Un oiseau martèle le tronc d’un grand arbre pendant qu’un écureuil immobile le surveille attentivement.  Ouvrez vos poumons, respirez.  L’humidité, la mousse, l’humus, les champignons…  Oui, ça sent les champignons des bois.

champi2.jpgchampi3.jpgchampi11.jpgcpe.jpg

Vous avez pris soin de prendre un panier, un panier de noisetier, un panier d’osier: pas un sac en plastique non, un joli nid pour vos beaux champignons.  Vous en avez couvert le fond avec de la paille ou des feuilles mortes. Et vous vous laissez guider par vos pas, vous imaginez en vous le cèpe et le bolet, rien que des champignons comestibles bien sûr. 

Créez les champignons en vous, leur forme, leur couleur, leur odeur et leur nom. Appelez-les en vous et ils apparaîtront dans votre champ de vue.  Isolés ou groupés, nouveaux-nés ou âgés, déjà dégustés par les limaces ou encore entiers…  Cueillez, cueillez, ramassez mais pas plus que vous ne saurez en manger.  D’autres cueilleurs, d’autres oiseaux gourmands, des cochons de Saint Antoine, des perce-oreilles et tous les petits gourmands de la forêt vont pouvoir ainsi déguster les délices  du sous-bois que vous leur laisserez.

Remerciez la forêt, remerciez les saisons passées qui ont semé les champignons d’aujourd’hui, remerciez la limace collante qui vous a laissé ce beau bolet ventru, rendez grâce au temps chaud et humide d’hier et d’avant-hier.

Rentrez en chantonnant ou en écoutant chanter les oiseaux, soupesez votre panier, réjouissez-vous de votre cueillette, savourez-la déjà.

Nettoyez vos champignons du terreau collant, des traces visqueuses des limaces, des insectes cachés puis coupez les morceaux abîmés et coupez votre récolte en fines tranches.  Prenez une grande poêle où vous faites frémir du beurre doré, mettez-vos champignons à fristouiller et respirez, respirez, respirez ce délicieux parfum de promenade….  Ajoutez poivre du moulin et sel de l’Himalaya.

Attention, la recette n’est pas finie: Mettez une belle table, invitez un ami très cher en vrai ou en pensée et dégustez, savourez, régalez-vous de tout ces instants passés à cueillir et à cuisiner… ou à imaginer.

Bon appétit!

 Mincir123




Je suis trop gros(se)

13092010

Même si je me trouve trop gros(se), je m’accepte totalement et profondément

Même si j’ai du mal à m’accepter totalement et profondément, je m’aime comme je suis

Même si j’ai des problèmes de poids depuis des années, je choisis de m’accepter comme je suis

  1. Je suis trop gros(se)
  2. Et ça fait des années que ça dure
  3. Je n’accepte pas mon corps et cela me fait souffrir
  4. Je me sens différent(e) à cause de mon corps
  5. Je me suis toujours senti(e)marginalisé(e)depuis si longtemps
  6. Je suis trop grosse, je suis vite essoufflée
  7. Je ne me sens pas bien dans ma peau avec tous ces kilos en trop
  8. J’ai du mal à trouver de quoi m’habiller
  9. Je suis gêné(e) de me mettre en maillot
  1. Je ne supporte pas de me voir dans le miroir
  2. Et avec le temps qui passe ça ne s’arrange pas
  3. Je me trouve épaisse et je suis découragée
  4. J’envie ceux et celles qui ne grossissent pas
  5. Moi, je grossis rien que de voir une pâtisserie ou un plat qui me tente
  6. Et c’est désespérant
  7. Mon corps ne m’obéit pas, je ne peux pas lui faire confiance
  8. Je le déteste, j’aimerais tellement être différente, me sentir bien dans ma peau
  9. Mais ça, c’est pour les autres, moi, je n’y arriverai jamais
  1. Je ne vois pas pourquoi cela marcherait cette fois-ci
  2. Je me sens tellement molle (mou) et flasque que je me dégoûte parfois
  3. Ca me met en colère et ça me rend triste
  4. Je suis moche et j’ai honte vis-à-vis des autres
  5. Je me sens tellement mal à l’aise
  6. Mal dans ma peau
  7. Et depuis si longtemps que ça me désespère
  8. Je suis triste de ne pas savoir changer, de ne pas arriver à maigrir
  9. Je suis découragée et je déteste être dans cette émotion-là
  1. Je suis gros(se), c’est constitutionnel
  2. Je suis gros(se) et c’est héréditaire
  3. Je suis gros(se) et je n’arrive pas à changer
  4. Je suis gros(se) et je me sens coupable et sans volonté
  5. Je suis gros(se) et je m’en veux de ruminer tout le temps autour de ça
  6. Et si je pouvais enfin espérer autre chose avec l’EFT?
  7. Et si c’étaient les émotions négatives qui me faisaient grossir?
  8. Et si mon poids s’harmonisait en même temps que mes émotions?
  9. Et si je refaisais circuler l’énergie pour qu’elle emporte mes émotions et mes chagrins?

Pourquoi est-ce que mes kilos s’en vont avec mes émotions négatives?
Mincir123

 







Faites rentrer la nature ch... |
mysticismeapplique |
YOGA, SOINS, ARCHETYPES |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | les-patchs-faciles
| lemassagetuina
| Beata Puorto health blog